Warning: A non-numeric value encountered in /home/haitipol/public_html/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5605

Quoi de plus démagogique que de voir ceux qui supportaient l’agenda conservateur de la bourgeoisie rétrograde et de sa classe politique traditionnelle, se positionner aujourd’hui comme défenseur de la diaspora. Ces gens ne comprennent rien dans la réalité haïtienne. Car, c’est connu que ce consortium conservateur (Bourgeoisie Rétrograde/Politiciens traditionnels) qui a pris le contrôle du gouvernement en décembre 2014 et Préside le Conseil Electoral Provisoire (CEP) à la faveur des manifestations anti-Martelly et anti-Lamothe est contre l’ouverture de l’économie haïtienne, ne veut pas l’intégration de la diaspora haïtienne, et est contre la modernisation des partis politiques. Ce consortium monopoliste pratique un capitaliste à papa; il est contre toute modernité économique. Le politiciens traditionnels et la bourgeoise rétrograde ont un pacte sur la Douane haïtienne qui sert à enrichir les politiciens et à décourager ceux qui cherchent à concurrencer la bourgeoisie traditionnelle. La diaspora sera toujours malmenée au sein de l’administration publique, elle sera toujours écartée par ce consortium.

L’Anti-Martelly ou l’Anti-Lamothe empêche des intellectuels haïtiens de l’intérieur et/ou de la diaspora de comprendre la réalité haïtienne. Après avoir fait le jeu des rétrogrades, ils seront toujours exclus.

C’est la réalité! On ne peut pas supporter l’agenda de ce consortium et ensuite se présenter comme défenseur de la diaspora. Car, le problème de ce consortium avec Laurent Lamothe était l’ouverture de l’économie nationale et le strict contrôle des recettes douanières au profit du trésor public.