Originally: Le Premier Ministre défend son cousin, responsable du service d’intelligence à la Primature

Le Premier ministre Gérard Latortue a pris la défense, le jeudi 23 décembre 2004, de son cousin Youri Latortue mis à l’index, cette semaine, par un article du journal français « Le Figaro ».


 


Le chef du gouvernement estime que cette attaque est une façon détournée de l’atteindre compte tenu de son intégrité. Gérard Latortue affirme que des secteurs nationaux et surtout étrangers sont derrière cette campagne. M. Latortue qui dit ne prendre au sérieux l?article de « Le Figaro » invite quiconque aurait été victime de l?attitude de son cousin à le lui dire.


 


En ce qui à trait aux 20 mille Euros mensuels versés à Youri Latortue pour s’occuper du service d’intelligence de la Primature, le Premier ministre souligne que personne ne sait combien les ambassades étrangères établies dans le pays dépensent dans le renseignement avant d?ajouter que plusieurs ministères clés devraient avoir leur propre budget en ce sens.


 


 Pour sa part, dans un démenti, Youri Latortue met à quiconque « en défi de prouver mon implication dans un cas quelconque de pourcentage et de corruption ».


 


 Un article de Thierry Oberlé dans « Le Figaro » du 21 décembre avait campé Youri Latortue comme l’homme fort du gouvernement intérimaire. Dans cet article intitulé « Les narcotrafiquants font main basse sur Haïti », le journaliste avait indiqué qu? « À une moindre échelle, le vertueux Gérard Latortue doit, à son tour, faire face à des critiques. Il lui est reproché de conserver dans son entourage son neveu, Youri Latortue, un personnage surnommé « Monsieur 30% » en raison du pourcentage qu?il exige en rétribution de passe-droits. Inquiet, non sans raison, pour sa propre sécurité, le premier ministre verse 20 000 euros par mois à cet ancien policier impliqué dans divers scandales pour l?« organisation d?un service d?intelligence ».